Bons baisers de Basse-fosse

Cela fait quelque temps que La Fille qui n’aimait rien essaye de renouer avec la fantasy. Jusqu’à présent, les retrouvailles n’étaient pas aussi joyeuses qu’espéré. Chien du heaume et sa suite avaient rallumé la flamme, la poussant à redonner sa chance à la fantasy française. Ça tombait bien, puisque les éditions Mnémos venaient de publier... Lire la Suite →

Nous qui existons trop

« Nous qui n’existons pas » est une œuvre autobiographique dans laquelle Mélanie Fazi aborde son rapport au désir, au couple et à la sexualité. Difficile de traiter de ce court texte tant son propos se confond avec l’autrice. Toute personne douée d’empathie ne peut que saluer la démarche de l’autrice qui nous fait part de ses... Lire la Suite →

I shot the Kindle

Le Libraire de Wigtown est une histoire simple. C’est un journal, mais pas intime, d’un libraire d’occasion. Shaun Bythell a repris la bouquinerie de Wigtown au début des années 2000. Ce journal nous conte jour après jour les aléas de son métier. Chaque journée commence par le nombre de commandes en ligne, se poursuit avec... Lire la Suite →

Tous les oiseaux du fiel

C'est la rentrée! Ah bon? Ah oui. Merde. Tous les oiseaux du ciel nous vient de la rédactrice du site io9 consacré à la science et à la science-fiction : Charlie Jane Anders. Ce n’est pas sa première incursion dans le domaine de la littérature puisqu’est paru en 2005 Choir Boy, une fiction abordant les questions de... Lire la Suite →

Bilan Juin 2018

Faites vos jeux rien ne va plus. De l'afroféminisme au Young Adult, la Fille qui n'aimait rien opère une douce transition vers le chaos. Le chaos, c'est bien. Ca doit être un peu post-moderne.  Diviser pour mieux lutter Avec Ne suis-je pas une femme?, j’atteins les limites de mon adhésion à certain courant antiraciste et... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :