Chroniques d’un hall d’immeuble

Pour changer du genre, je me suis attelé à la découverte de ce court roman signé Mathieu Lindon, cousin de Vincent.

 

9782818021378

 

Les hommes tremblent nous chronique le quotidien d’un hall d’immeuble où s’est récemment installé Martin, un sans-domicile-fixe.

Ce court roman au court chapitre nous présente quelques résidents tour à tour mécontent et compatissant. L’auteur ne nous épargne les opinions de personne, pas même celle de Martin. L’emménagement de Martin dans le hall est un bouleversement dans la routine de chacun tout en demeurant quelque chose de très commun.

Lindon s’attache à nous dépeindre la banalité de la vie des résidants. Leurs opinions banales, clichées et incorrectes. De fait, les chroniques sont souvent drôles. Dans cette histoire débarrassée de tout manichéisme, nous comprenons les résidents, nous les plaignons et nous les méprisons aussi.

Finalement, chacun s’accommode de la présence de Martin, tout en souhaitant qu’il soit ailleurs et tout en compatissant à son sort. L’un des merveilleux ressorts de l’indifférence selon l’auteur. C’est une fresque intéressante, on peut regretter toutefois les erreurs de syntaxes qui alourdissent cette histoire.

« Les hommes tremblent » n’a d’autre ambition que de saisir ce moment où Martin fait irruption dans le quotidien des habitants du 11, et pas du 11 bis, ni du 9. Si l’on est parisien ou adepte des transports en commun, on ne peut que s’y retrouver.

Pour les curieux, Mathieu Lindon n’en est pas à son premier livre. En effet, en 2011, il a reçu le Prix Medicis pour Ce qu’aimer veut dire. En l’occurence, je suis beaucoup plus intéressé par Le procès de Jean-Marie Lepen, publié en 1998.

L’avis des autres compte :
La dispute.

Les hommes tremblent, Mathieu Lindon, P.O.L., 2014, p168.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s