Le Seigneur des anneaux, première partie.

Parce que le Seigneur des anneaux est devenu mon film de Noël. Parce que la version ultra longue de P. Jackson m’ennuie de plus en plus. Parce qu’un Monsieur a dit regarde!

MovieCovers-173805-184292-LE SEIGNEUR DES ANNEAUX

 

Le Seigneur des anneaux a connu de nombreuses adaptations. Toutes n’ont pas rencontré le succès. Oui, cela peut surprendre, aujourd’hui. Brillante époque où Tolkien se vend sous toutes les formes, même les plus nauséabondes.

L’adaptation de Ralph Bakshi fut un échec. Du coup, cette adaptation est incomplète. Le récit s’arrête à la victoire du Gouffre de Helms. Ce n’est pas grave. L’intérêt de cette adaptation repose sur le fait qu’il ne s’agit pas d’un film mais d’un dessin animé.

Le dessin a mal vieilli. Cela gêne beaucoup la visualisation de l’oeuvre. De plus, les représentation d’époques sont perturbante pour quelqu’un qui a d’abord connu la vision de Peter Jackson. Aragorn s’apparente plutôt à Conan le Barbare. Les Hobbits sont plus âgés. Pour ces derniers, ce choix n’est pas forcément contestable. Toutefois, il est assez difficile de distinguer la laideur et les choix du réalisateur. Les personnages sont principalement moches.

On salut tout de même l’introduction en ombre chinoise tout à fait intriguant. La représentation des Nazgûls est plutôt réussis. Elles donnent réellement l’impression de sombrer dans les nimbes.

L’intrigue se développe sans surprise. Nous suivons le récit du Seigneur des anneaux tel que Tolkien l’a écrit et étrangement, tel que Jackson la perçue. En fait, lorsque l’on connait déjà l’histoire du Seigneur de anneaux, le visionnage peut sembler redondant. Du coup, on peut jouer au jeu des similitudes. Et elles sont nombreuses. Plusieurs dialogues, coupe, scène se font écho du dessin animé aux films. L’adaptation de Peter Jackson apparait encore moins originale.

En conclusion, je réserverais cette version à toute personne curieuse du travail d’adaptation de ce monument de la littérature.

Le Seigneur des anneaux, Ralph Bakshi, 1978.

wiki

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s