Wayward Pines : la ville de l’inattendue.

Je n’avais aucunement l’intention de parler de Wayward Pines. Le lecture du Tome 1 m’avait amusé par ses clichés et son incohérence. Je restais dubitative quant à la série. Et pourtant, tout n’est pas à jeter dans le récit de Blake Crouch.

@WP_S1_Vert_KeyArt_R3

 

Au tout début Wayard Pines était un livre nous contant les mésaventures d’un agent du F.B.I. Ethan Burke. Celui-ci se réveillait dans la merveilleuse ville de Wayward Pines. L’histoire rappelle très fortement The Dome de Stephen King. La mise en place est lente et banale. Et puis, le récit se retourne littéralement. Tandis qu’Ethan Burke tente de quitter absolument la ville parfaite de Wayward Pines, il se rend compte progressivement qu’il aurait plutôt intéressant de rester sur place.

On assiste à une transformation complète du personnage. L’agent du F.B.I. était un héros droit dans ses baskets avec des buts simples, hanté par l’idée de faire ce qui est juste. Lorsqu’il découvre le secret de cette ville, ce qui est juste devient flou.

Le livre s’arrête plus ou moins à ce constat. Pour connaitre la suite, il faut poursuivre la lecture avec les tome 2 et 3.

La série TV prend le parti de rassembler toute l’histoire en une seule et unique saison. Si les premiers épisodes sont assez poussifs, dû à la fausse piste que le personnage suit. L’intrigue se réveille et nous entraine sur une nouvelle piste. Il ne s’agit plus de découvrir le mystère de Wayward Pines, il faut y faire face. Toute la ville est concerné, le rôle des enfants et de l’école tient une place importante. Wayward Pines se révèle plus intelligent qu’il n’y parait.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s