Du charbon et du pétrole

Je n’avais pas levé un sourcil lors de la sortie en salle d’Avril et le monde truqué début novembre 2015. Le nom de Marion Cotillard au générique ne m’avait pas échappé. Je m’étais alors dit qu’il n’y avait plus que deux actrices en France : Marion Cotillard et Léa Seydoux. Pourtant, mauvais Genre (France Culture) en disait du bien. Avril et le monde truqué sont un film d’animation se déroulant dans un univers Steampunk et, de surcroit, imaginé par Jacques Tardi. Il y a avait de quoi faire lever mes fesses du canapé.

545941

L’histoire d’avril se déroule sur un temps long où tout débute sous le Second Empire. Un scientifique est chargé par Napoléon d’élaborer un sérum d’invincibilité. Le jour de la démonstration, un accident se produit : le labo est détruit et les deux cobayes s’échappent. Depuis ce moment, l’histoire du monde change.

On assiste à la présentation de cet univers. On s’installe maladroitement dans cette narration. Le premier élément frappant est l’absence de réalisme. Les traits se dessinent, ils sont tout à fait apparentés à la BD belge et très loin du cinéma d’animation au dessin plus-réaliste-tu-meurs. Si tout cela apparaît absurde, l’univers de Tardi n’en est pas moins charmant.

La répartie des personnages nous invite à nous y attacher. Le scénario est suffisamment travaillé pour qu’on se laisse porter.

Avril, descendante du fameux chercheur évoqué précédemment, poursuit les travaux à la quête du sérum d’invincibilité. Dans sa tâche, elle est aidée par son chat parlant Darwin. Chaque personnage principal ou secondaire possède son caractère. Malgré l’ambiance monde détruit, l’univers de Tardi se montre drôle et incisif.

Les questions d’environnement sont abordées sous un angle inhabituel. Il y a beaucoup de seconds degrés. Il est par conséquent tout à fait possible pour un adulte de regarder ce dessin animé sans s’ennuyer tout en se laissant porter par l’univers, comme le feront les plus jeunes.

Avril et le monde truqué, Franck Ekinci et Christian Desmares, 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s