Merci Patron!

Merci Patron ! s’est introduit comme ça dans mon agenda grâce à une suggestion de la Louve noire. Je n’en attendais pas grand-chose. Je soupçonnais d’ailleurs le plat réchauffé. L’émission Belge tout ça ne nous rendra pas le Congo diffusé sur la RTBF avait déjà réussis à attraper Arnaud Lagardère dans ses plus beaux moments de raffinement, ce qui ne lui avait fait ni chaud ni froid. D’ailleurs Bernard Arnaud, cible de Merci Patron !, ne semble pas très ému de son embarras. Aucun commentaire n’a été émis de sa part ou de sa société : LVMH.

Affiche_merci-patron_lardonsA4

Venons-en au but, François Ruffin, rédacteur en Chef d’un journal indépendant, plutôt local, nommé Fakir, se lance sur les traces de Bernard Arnaud. Ils rencontrent des anciens employés de l’usine Kenzo située à Poix du nord. C’est à l’aide d’une militante de la CGT et d’un couple au chômage depuis la fermeture de l’usine que Ruffin tisse son fil.

Merci Patron ! se veut une farce. Le film est monté en plusieurs actes chacun introduit par un décor de théâtre. La farce prend bien puisque l’on rit. C’est une critique spectaculaire. Ces gens n’ont aucun respect pour les humains qui les entourent, surtout s’ils sont pauvres : le racisme de classe dans sa plus pure incarnation. On pense à François Hollande et les sans dents, on pense aussi au propos tenu par certains journalistes suite à l’affaire DSK.
Ruffin se mobilise pour ce couple et il les coache. Leur objectif faire chanter Bernard Arnaud et LVMH.

Le documentaire réjoui. Il nous présente une lutte réussie. Il nous donne à croire que les syndicats et quelques journalistes indépendants sont redoutés (Mediapart). Malgré ses limites, il semble beaucoup plus salutaire de regarder Merci Patron ! que La Loi du marché.

Merci Patron ! François Ruffin, 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s