Cure de punkitude

Tanxxx, c’est Benito Abdaloff qui m’en a parlé en premier. Ensuite, il y a eu Fleur Pellerin, ministre de l’inculture, chevalière des arts et des lettres pour 4 femmes bédéastes, le refus de la distinction. Tout cela a achevé de me convaincre qu’il fallait m’y mettre. La pauvreté nous dominant tous, je contentais pour débuter de ce que propose la bibliothèque c’est-à-dire Esthétique et filature (Prix Artémisia en 2009) avec Lisa Mandel au scénario et de Faire danser les morts, qui la suite de Rock Zombie.
rock_zombies_2_face
Dans Faire danser les morts nous suivons une rescapée de l’épidémie. Celle-ci rencontre une bande de jeunes gens végétariens qui ont découvert comme ranimer les morts-vivants : la musique. Seulement, une musique ne ramène pas n’importe qui à la vie. Le punk ramène les punks. Halliday ramène les réactionnaires.

C’est drôle et c’est bien.

9782203003996

Esthétique et filature est moins jouissif. L’humour y est plus grinçant. Cela démarre par un accident rocambolesque dans lequel la fille croit tuer le père et s’enfuit avec son amante qui est aussi sa belle-mère. C’est une histoire de dèche, c’est une bonne histoire.

Le dessin m’a évoqué Charles Bruns, mais bon qu’est-ce que j’y connais, moi ?

Faire danser les morts, Tanxxx, Même pas mal, 2012
Esthétique et filature, Tanx et Lisa Mandel, Casterman, 2008

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s