Du porno, en veux-tu en voila!

Je n’en avais pas entendu du bien, mais il traînait au bureau alors pourquoi pas ?

9782203095298_1_75

La collection s’appelle Sociorama. Elle a pour ambition de faire rencontrer des bédéistes et des sociologues en l’occurrence Lisa Mandel (déjà croisé le mois dernier avec Tanxxx) et Matthieu Trachman. Le sujet est la pornographie, un thème pas du tout polémique donc.

Cela semble un peu casse-gueule comme mariage, d’ailleurs ça l’est. La Fabrique pornographique décide de mettre en récit quelques éléments de la sociologie de Matthieu Trachman. Je n’ai pas lu ce dernier, mais les tirades pontifiantes sur le fonctionnement du milieu pornographique n’échapperont à personne. Ca pourrait drôle en mode documentaire-fiction, dans les faits cela m’est juste apparu maladroit.

Le récit se déroule sur une semaine de tournage en Espagne. On n’y voit les clichés et puis pas grand-chose d’autre. Les deux dernières scènes de fin sont atroces. On préféra l’écoute d’Ovidie, réalisatrice de film pornographique pour nous parler du porno de façon moins caricaturale et moins scabreuse.

La Fabrique pornographique, Lisa Mandel, Sociodrame – Casterman, 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s