Des noirs et des cheveux

Il y a quelques mois, je découvrais Charles Stevenson Wright à travers son premier roman autobiographique : Le messager (2014, Le Tripode). L’auteur est à la tête d’une courte bibliographie de trois romans : Le messager, Les tifs (2016, Le Tripode) et Nothing to get alarmed about (1973). Ces trois romans ont été publiés aux États-Unis entre 1963 et 1073, ils nous parviennent enfin grâce au travail du Tripode. 

les.tifs_couv_w

Entre Le Messager et Les Tifs, il n’y a pas que la couverture qui change. Le Tripode a choisi de nous proposer le deuxième livre de Wright sous un format et style différent. Plus grands et plus pétaradant avec ses dessins rouge orangé et noir, Les Tifs est une farce absurde. Charles Stevenson Wright parle toujours de lui. Il est le narrateur et le personnage principal. Le livre démarre lorsqu’il décide de ne plus subir sa marginalisation sociale et raciale, mais de l’affronter et peut-être de la résoudre. Les a trouvé un produit pouvant dompter sa chevelure afro. Finis les frisettes, bonjour les belles boucles anglaises.

Cette transformation physique est supposée lui permettre d’intégrer la haute société blanche. Il tente sa chance dans la musique, dans tout ce qui passe. Les tentatives de Les ne sont pas vraiment convaincantes. Il ne parait pas non plus très convaincu lui-même. La farce proposée à un gout amer. On ne se tort pas de rire, au mieux on sourit des malheureuses péripéties rencontrées par les personnages. Il semblerait que la critique ait beaucoup moins apprécié cet ouvrage. On peut comprendre. Les Tifs ne sont pas optimistes. Il n’y a même plus la rage du Messager, révolté contre sa situation. Le Les des Tifs déteste et méprise tout le monde. Sa propre personne ne lui inspire que peu d’estime. La farce n’est pas divertissante, elle est absurde. Les contraintes, raciales et sociales, qui pèsent sur le narrateur paraissent tout simplement insurmontables.

Les Tifs, Charles Stevenson Wright, Le Tripode, 2016
22€

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s