Le jeu du fascisme

En 1936, les gauches se sont réunis sous le nom de Front Populaire. Cette coalition des partis de gauche se place dans le contexte de l’après crise de 1921 et la montée du fascisme. 
J’avais repéré l’exposition présentée à l’Hotel de ville et dédié à cette période depuis quelques temps sans avoir le temps de m’y rendre. Une manifestation sauvage avait vaguement court à proximité, nous étions à côté, cerné par une vingtaine de camions de CRS. Nous nous sommes donc retrouvé devant l’Hotel de ville guettant une manifestation déjà dispersée. Profitant de ce temps libre, nous avons fait un petit détour. Trois check points plus tard, l’exposition se déroulait sous nos yeux dans une ambiance tamisée.

FRED-STEIN
Fred Stein

Dans cette exposition, nous retrouvons des figures devenues célèbres : Henri Cartier-Bresson, Robert Cappa, Willy Ronis etc…
Point intéressant, ces grandes figures sont concurrencé par quelques anonymes, qui n’ont pas à palir.

Nous visitons les manifestation violentes opposant communistes et fascistes, les occupations d’usines et les premières vacances de beaucoup de Français. Cette dernière partie, fort jolie, n’est pas la plus intéressante.

Il est plus édifiant de revisiter la politique de l’époque et ces modes d’expression. D’un côté des conflit violent entre les militants de droite et de gauche et de l’autre la joie d’une liberté retrouvée. On voit des bals organisées au milieu des usines occupées. Ce dernier point est le plus frappant, comme si la lutte pour l’amélioration de ses droits n’étaient pas uniquement une peine. Les manifestations, finalement peu encadré par les organisations, sont denses et loin du rituel ordonné au quel nous avons droit depuis quelques années.

marcel-cerf
Michel Cerf

On peut également souligné que si aucune femme photographe n’est présente dans cette exposition, elles sont toutefois bien présentes dans les grèves.

Il était très étrange de visualiser ces images en même temps que se déroulait l’une des plus pathétique manifestation au quel j’ai pu assister. Quelques milliers de gens réunis pour tourner en rond convaincue de l’utilité de l’exercice.

 

 

Le Front populaire vu par les grands noms de la photographie, Hotel de ville, 19 mai au 23 juillet. 
Gratuite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s