De l’amour et de l’amitié

Cela faisait quelque temps que je n’avais plus pensé à Jane Austen. Dans ma tendre adolescence, j’étais tombé sous le charme de Keira knightley dans Orgueil et préjugé. Je  m’étais empressé de lire le livre, qui m’avait laissé sur ma faim. Si on s’autorise, quelques pensées le film aussi. Des femmes qui se cherchent de gentils maris, pas trop pauvres de préférence, je ne me sentais pas concernée. Pourtant, Jane Austen était prétendument féministe. Je suis donc passé à Raison & sentiments. Saluons, le talent de Jane pour les titres, je pense rebaptisé ce blog : Amour & compassion. Persévérant dans ma quête de compréhension, j’avais trouvé Lady Susan. Court roman épistolaire, Lady Susan est un œuvre de jeunesse, publié tardivement en 1871 après la mort de l’auteur (1775-1814). Des trois œuvres ce fut la plus marquante et peut-être la plus ambigüe dans mon souvenir. 

ob_a86a00_ectac-cinema-affiche-du-film-love-and

Le mois dernier est donc sortie sur nos écrans une adaptation avec dans les rôles clés : Kate Beckinsale et Chloé Savigny. Je n’ai jamais estimé la première, mais la seconde… Big love, Hit & miss… et bien d’autres que je n’ai pas vus.

Lady Susan, personnage principal, est veuve et donc en quête d’une nouvelle situation c’est-à-dire un nouveau mari. Mère soucieuse du bien-être de son enfant, elle développe également des plans maritaux pour sa fille Frederica.
La mise en scène n’est pas sans rappeler Les liaisons dangereuses, le drame en moins. Love & Friendship se déroule comme une farce où les traits d’humour flirtent avec le grossier ; des manipulations trop évidentes.

On apprécie cependant les portraits qui nous sont dressés. Les hommes sont grands et beaux, mais si bêtes ou facilement impressionnables. Les femmes sont, aussi, grandes et belles, mais si soumises. Les possibilités d’évolution sont réduites et reposent sur le choix du mari. Love and friendship tourne autour tout du long. Lady Susan, volage et manipulatrice, n’œuvre que pour sa survie.

Love and friendship, Whit Stallman, 2016

Une réflexion sur “De l’amour et de l’amitié

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s