Peter Pan : enfant sans coeur

Je n’ai pas toujours été une adepte de l’histoire de Peter Pan. J’étais une bonne Wendy, grandir ne me faisait pas peur. Je suis revenue sur cette idée depuis le temps. Je crois peter-couv-wavoir aperçu toute la richesse de ce personnage en regardant la saison 4 de Once upon a time qui distillait une vision assez malsaine de l’enfance. Cependant, elle avait le mérite de pousser au plus loin le côté obscur de Peter Pan. 

Dans son long métrage de 1953, Disney avait fait de Peter Pen un personnage sympathique, qui faisait trembler les parents et réalisait les fantasmes des jeunes enfants. Quelques éléments étaient gommés et pas des moindres. Il y a d’abord l’assassinat des enfants-perdus par Peter quand ils ont trop grandi, mais surtout l’incapacité de Peter Pan à tomber amoureux. Dans le dessin animé, la relation entre Peter Pan et Wendy est vouée à l’échec pour cause d’intérêt inconciliable. L’une veut grandir et devenir maman à son tour, tandis que l’autre veut rester un enfant.

peter16-17-blog-wDans la pièce puis le roman de James Matthew Barrie, l’échec de cette relation est dû à l’incapacité de Peter de tomber amoureux. En effet, il s’agit là d’un sentiment d’adulte qui ne peut être ressentie par les enfants.

J’avais envie de me plonger dans une version plus proche de l’originale de Peter Pan, voir l’originale. Un jour, je le ferais. Entre temps, je suis tombée sur cette adaptation illustrée par Alexandra Huard, traduction et adaptation de Maxime Rovere. Le récit se base sur la pièce de théâtre. On y retrouve tout les éléments du conte, la cruauté de Peter Pan, accidentels ou non.

peter-couv-zoom1Dans cette version, le plus intéressant sont bien sûr les images. Le dessein d’Alexandra Huart est à la fois lumineux et coloré sans tomber dans le naïf. On laisse de la place à l’espièglerie des enfants perdus et l’absurdité de ce monde pour enfants.

Je reparle de Peter Pan bientôt, mais aussi du travail d’Alexandra Huard, qui a sortit tout plein d’autres albums, notamment Je suis la méduse chez Les Fourmis rouges cette année.

Les illustration sont tiré du blog de l’illustratrice : ici

Peter Pan, Alexandra Huard, James Matthew Barrie, Milan, 2015
16,90€  

Une réflexion sur “Peter Pan : enfant sans coeur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s