Le Rendez-vous des perdants.

9782743601423Le Rendez-vous des héros appartient aux reliques de ma PAL. Il m’avait attiré par sa petitesse, 120 pages. À la réflexion, j’aurai mieux fait de me montrer moins flemmarde en me lançant dans l’une de ses séries policières. 

Ignacio Taibo II, pour ceux qui l’ignorent, est né en Espagne 1949. Sa famille émigre laissant derrière elle le charmant régime franquiste pour un horizon plus glorieux au Mexique en 1958.
Le Rendez-vous des héros est un récit de fiction, mais dont les évènements relater ont une certaine connotation biographique. En effet, notre narrateur est sur son lit de mort et convoque ses héros pour achever enfin la révolution entamée en 1968. Celle-ci a été interrompue par le massacre de Tlatelolco, ville dans laquelle quelques centaines (200 à 300 personnes) d’étudiants ont tué par les forces de l’ordre.

Le récit du Rendez-vous des héros est plutôt amer. On y voit Taibo II tenter péniblement de raconter, non pas les évènements, mais leurs impacts sur les survivants. Il se met lui-même en scène cherchant les mots et se réfugiant dans l’absurde.

Le rendez-vous des héros, Paco Ignacio Taibo II, Rivages, 1996
Traduit de l’espagnol (mexique) par René Solis et Mara Hernández
7,15€

Une réflexion sur “Le Rendez-vous des perdants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s