Point BD : The gang of Ulysse dans la fumé.

Couv_204463Pelote dans la fumée, Eté-Automne, T1, Miroslav Sekulic, Acte sud, 2013
Traduction : Aleksandar Grujicic
24€
Pelote dans la fumée, Hiver-Printemps, T2, Miroslav Sekulic, Acte Sud, 2016
Traduction : Wladimir Anselme et Ana Sekta
24€

Il y a fort fort longtemps mes petits yeux étaient tombés sur Pelote. J’attendais impatiemment la sortie du second volume. Grâce à mon œil d’aigle, je ne me rendis compte que très récemment de sa parution en 2016…

Pelote dans la fumée tient par son dessin ou sa peinture. Miroslav Sekulic est un peintre. Il travaille à la gouache. Certaines cases remplissent des doubles pages et donnent envie de les installer au-dessus de son canapé.

Couv_271670L’histoire est celle d’un orphelin, pris entre les jeux plus ou moins brutaux des adolescents et les souvenirs traumatiques de son abandon. Le second tome poursuit les péripéties de Pelote et ses retrouvailles avec ses parents. Le récit n’est pas la grande force de Pelote, mais on se laisse absorber dans ses images.

 

couverture-gang-of-four-preview-5The Gang of 4, Winshluss, Requins Marteaux/ Frac Aquitaine, 2017
6€

The Gang of 4 est un comic de luxe issu d’une collaboration entre Winscluss et le Frac Aquitaine. Cela n’a apparemment rien à voir avec le groupe de post-punk, aucun lien non plus avec la faction du Parti communiste chinois durant la Révolution culturelle. Cela a par contre tout à voir avec une photographie ,Untitled 4, de Diane Arbus (photographe américaine, 1923-1971).

da_unt4

On peut dire que depuis ce portrait d’enfants Winscluss a passablement extrapolé. C’est sympathique, mais sans plus.

 

 

81rP33Lf2+LLes Voyages d’Ulysse, Sophie Michel, Emmanuel Lepage et René Follet, Daniel Maghen, 2016
29€

 Les Voyages d’Ulysse a attiré mon attention lorsqu’il a remporté le grand prix de la critique ACBD en 2016. Bien mal m’en a pris les dessins sont certes magnifiques mais ne parviennent pas à sauver une histoire alambiqué.

Nous embarquons en compagnie de Jules Toulé à bord d’un navire commandé par la mystérieuse Salomé. Ils vont s’associer pour retrouver le peintre Ammôn. Cet homme et ses peintures (dessiné par René Follet) sont supposer les guérir de leurs traumatismes. Jules a perdu sa muse et Salomé a blessé son père. Ce commandant de bord femme doit incarner un Ulysse au féminin. Les auteurs lui construisent donc un parcours de héros brisé par la vie et les méchants hommes.

La tragédie et le pathétique vous sautent aux yeux à tous les coins de pages. J’imagine que le lecteur est supposé prendre cela pour de la poésie. J’y suis resté totalement hermétique. Impossible de s’intéresser à l’histoire de cette femme qui passe de malheur en malheur. Le récit manque de fluidité intercalant présent et souvenir. Les flash-backs occupent au tant de place que le récit actuel. Les Voyages d’Ulysse nous parle de persévérance, mais dans quel but?

2 réflexions sur “Point BD : The gang of Ulysse dans la fumé.

  1. Il est en circulation entre les animateurs de la Salle 101. Il finira bien par passer entre mes mains à un moment donné. Je l’ai feuilleté d’un point de vue dessins c’est assez bluffant pour le reste il faudrait que je le lise vraiment.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s