Vernon Subutex, feuilleton nostalgique pour punk reconvertie.

Vernon_subutex1Virginie Despentes est revenue dans la hype avec la parution du premier tome des aventures de Vernon Subutex. Pour ceux qui se poseraient encore la question, ce titre étrange est le nom de notre héros, mais aussi d’un médicament utilisé dans le sevrage des héroïnomanes. Je mettais promis de regarder la chose passée. Je n’ai rien contre l’autrice dont j’avais apprécié son King Kong Théorie (Grasset, 2006). Ici, le degré de hypitude paraissait trop élevé pour être honnête.

Nous suivons Vernon Subutex, ancien disquaire et nouvellement à la rue. Il squatte chez des connaissances. Chaque chapitre se consacre à l’une d’entre elles. Le dispositif séduit lors des premières pages puisque la galerie de portraits proposée permet d’esquisser une représentation de la société. De plus, on nous laisse entrevoir un arc narratif permettant de connecter toutes ses rencontres.

Cependant, la lassitude s’installe. Les personnages se ressemblent trop. Tous ont connu une jeunesse glorieuse que la vieillesse est venue ternir. Tous ont la rage et sont sujets à des comportements névrotiques. Le type de droite comme la jeune femme qui se réfugie dans la religion se ressemble. Ils affrontent leurs vies en se voilant la face. Le procédé n’est sans doute pas loin de la vérité, mais ne sommes-nous vraiment que des hypocrites convaincus de nos propres mensonges ? N’y a-t-il rien d’autre à tirer de ces gens ?

La narration se compose de phrases sèches et courtes, débitées à la mitrailleuse dans le pur style de Virginie Despentes. Cela accentue la similarité entre les points de vue. Surtout, cela donne la sensation d’entendre la verve de l’autrice plutôt que celles de ses personnages.

Au final, les pages se sautent sans entacher la compréhension du récit puisque c’est un feuilleton. Le tome se termine et l’intrigue est à peine esquissée. Trop de temps pour trop peu d’histoires.

Vernon Subutex, Tome 1, Virginie Despentes, Grasset, 2015
19,90 € ou 7,90€

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s