Bilan Septembre 2017

couv-kalpa-imperial-e1491979449540Le mois de septembre a été laborieux. C’est la rentrée, c’est normal. Manger du chocolat. 

Côté lecture, je l’ai entamé pleine de grandes résolutions. Elles se sont effondrées très vite. J’avais prévu de lire à la suite R.U.R. et la Guerre des salamandres de Karel Capek. Je me disais qu’un article sur la science-fiction tchèque au début du XIXème siècle, ça en jetterait un max. La lecture du premier me lança perplexe. J’abandonnais le second au bout d’une centaine de pages, tout ceci me paraissant trop vieillot.

Courageusement, j’enchainais avec Kalpa Impérial d’Angelica Gorodischer, une belle lecture, bien qu’exigeante, comme on dit. Il était tant de renouer avec des choses plus simples. La Cinquième Saison de N.K. Jemisin remplit parfaitement cet office. Je pouvais repartir sur des choses sérieuses et surtout un roman français, non traduit. Jusqu’à la bête a été une étrange bouffée d’air frais. Très bien écrit, le second roman de Timothée Demeillers parvient sans prétention à nous offrir quelques réflexions sur notre rapport au travail et comment il nous dévore. Un peu ce que l’on aurait pu attendre d’une certaine anthologie de science-fiction… Comme quoi s’attacher au réel parfois, ça paie.

Mais sans détacher aussi, j’ai enfin entamé le tome six Des Rivières de Londres. Cette série de Ben Aaronovitch comble mon petit cœur. J’en parlerai prochainement.

Ayant enfin repris le rythme, j’ai décidé dans ma bonté d’âme de redonner une chance à La Guerre des salamandres ! À la moitié de la chose, je considère humblement que j’ai eu raison.

XVM8b943216-9177-11e7-853d-ae34e51b5f74-200x276Sinon, j’ai décidé que sortir de chez soi était surfait. Le cinéma et les expositions sont des activités boboïdes. D’ailleurs, Les Proies étaient drôlement nul. J’ai longtemps hésité à voir 120 battements par minute, mais cela semblait tellement plein de bons sentiments, mais bon j’irai quand même le voir à un moment donné, je crois, peut-être, sans doute…

Quant à la BD, cet « art » ne me semble pas encore véritablement abouti pour y consacrer du temps.

4 réflexions sur “Bilan Septembre 2017

      1. J’ai bien aimé « 120 battements par minute », c’était moins bons sentiments (alors que pourtant la structure implique cela) et comme il faut que je le pensais, mais j’ai surtout été touchée par l’acteur principal.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s