Confessions d’un libraire

serveimage3

Shaun Bythell a repris la plume pour nous raconter la suite de ses aventures de libraire. Publié à l’été 2019, le journal reprend en janvier 2015.

Le quotidien du libraire n’a pas changé et l’on peut retrouver avec plaisir son morne quotidien. Étrangement, l’intérêt de ce journal réside dans les habitudes et les traits d’esprit de son rédacteur.

Chaque chapitre s’ouvre avec une citation d’Augustus Muir, The Intimate Thoughts of John Baxter, Bookseller (Methuen & Co., London, 1942), disponible pour plus de deux cents livres là où il ne faut pas acheter de livres.

L’avenir financier de la librairie n’est plus en danger. Le village de Wigtown semble rayonner d’optimisme. Pourtant, il y a encore des hauts et des bas, des clients malpolis ou tout simplement pas très vifs d’esprit.

En dépit d’une stabilisation économique, la vie personnelle de l’auteur paraît moins sereine, entre rupture et questionnement existentiel. Cela reste très pudique, mais l’on sent une réflexion sur le sens de la vie et sur ce qui a été accompli. Il y a un passage très touchant où le libraire se compare à son père au même âge. Certains employés s’en vont et des habitués décèdent. Face à ces aléas, la librairie de Wigtown continue de voir passer les jours, et peut-être son libraire les aimerait-il plus trépidants, surtout en hiver.

Shaun Bythell parviendra tout de même à vous donner envie de vous enterrer dans une librairie au fin fond de la campagne et de partir à la pêche le dimanche.

Confessions of a bookseller, Shaun Bythell, Profile Books Ltd, 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :