Meutre à la parisienne

VEF Julia Deck

Premier roman de Julia Deck, au profil similaire à celui de son héroïne, la chose est agréable, mais le ton reste tiède.

Viviane Élisabeth Fauville est une bourgeoise bien sous tout rapport. Problème, elle vient de tuer son psychanalyste, on ne la blâme pas. Son mari la quitte également.

 

« Comment vas-tu Viviane ?
Ça ne va pas du tout, mais tu t’en doutes.
Julien s’éclaircit la gorge, dit j’ai parlé à la police.
Je sais ils m’ont raconté.
J’ai dit que tu étais une personne formidable et que tu n’aurais jamais fait une chose pareille.
J’ai insisté sur le fait que tu étais une très bonne mère, et très professionnelle. Que malgré nos différents, je te gardais toute ma confiance.
C’est bien Julien, tu as dit ce qu’il fallait.
Maintenant, je voudrais que tu reprennes le chat. »

Viviane sombre. Ses souvenirs sont flous, ses sentiments vides. Elle erre dans Paris, passant de la veuve à la maîtresse du bon docteur.
On ne sait pas très bien dans quel but, elle non plus. Ce n’est pas grave. L’autrice brouille les pistes, mais tout le monde finit par retomber sur ses pattes, l’héroïne comprise.
Les qualités du roman reposent sur son ironie qui aurait gagné à se montrer plus cinglante. On frôle le pastiche de théâtre de boulevard, mais l’autrice n’y trempe qu’un orteil.

« On a l’air d’une bourgeoise, mais on a ses vapeurs, on se met en colère et on ne répond plus de rien… »

La ballade est jolie. Il faut connaître un peu Paris pour apprécier le décor. La situation est cocasse et doucement absurde, sans doute pas assez pour rire à gorge déployée de cette brave Viviane qui voit son monde s’effondrer.

Viviane Elisabeth Fauville, Julia Deck, Les Éditions de minuit, 2012. 
13,50 €

Un commentaire sur “Meutre à la parisienne

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :