L’ombre des échos de la tempête. Une super production Christelle Dabos.

` Voila, c'est la fin.         La tempête des échos reprend dès la fin du précédent tome, La Mémoire de Babel (2017). Ophélie contemple le vide laissé par l’effondrement d’une partie de l’Arche. À ce moment de l’intrigue, toutes les questions des premiers livres sont remplacées par d’autres, mais pour l’heure, il... Lire la Suite →

Confessions d’un libraire

Shaun Bythell a repris la plume pour nous raconter la suite de ses aventures de libraire. Publié à l’été 2019, le journal reprend en janvier 2015. Le quotidien du libraire n’a pas changé et l’on peut retrouver avec plaisir son morne quotidien. Étrangement, l’intérêt de ce journal réside dans les habitudes et les traits d’esprit de... Lire la Suite →

Rosewater : un roman à l’eau viriliste

Rosewater est le second roman de Tade Thompson, auteur anglais. Dans ce premier tome, nous suivons les mésaventures d’un réceptif : Karoo. Notre héros capte les pensées des personnes qui l’entourent. Grâce à ce don, il est devenu un voleur hors pair avant d’être recruté par un service de renseignement et par d’entreprises privées. Les premiers... Lire la Suite →

Le Nazi et le barbier

Vous n’êtes pas sans savoir qu’en début d’année Edgar Hilsenrath a eu la grande idée de mourir alors que La Fille qui n’aimait rien découvrait son travail avec Fuck America(Le Tripode, 2017). Charmée par son ton chaleureux et bien-pensant, elle a décidé de poursuivre en s’attaquant au Nazi et au Barbier. Le Nazi et le... Lire la Suite →

Winter is de gauche?

L’actualité c’est le mal. La Fille qui n’aimait rien a pourtant été surprise par la qualité de ce petit livre sans prétention.  Il est assez rare que la Fantasy revendique une position politique sans ambiguïté. Le discours entourant une œuvre de Fantasy est souvent accompagné de cette conclusion : mais ça reste du divertissement. Oui, parce... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :