Vu (2)

Bon, je suis encore en période de rodage sur ce nouveau rythme de publication. Je suis bien partie pour démontrer que le moins n’est pas forcément l’ami du mieux.  Sparring, Samuel Jouy, 2017 Au début, j’allais voir Sparring pour Mathieu Kassovitz. J’aurais pu aller le voir à cause de Samuel Jouy, son réalisateur, si j’avais... Lire la Suite →

Vu (1)

Je teste un nouveau format, ça s’appelle « j’ai pas le temps ».  A Ghost story, David Lowery, 2017 À Ghost Story aurait pu être une jolie histoire d’amour et de deuil. Ce n’est qu’une suite d’images prétentieuses. Filmé au format carré et bord arrondi, le spectateur est ainsi assuré d’avoir à faire à un film d’auteur.... Lire la Suite →

Bilan Novembre 2017

Un mois de vache maigre. Les raisons sont nombreuses, les utopiales, les vacances, des choses et d’autres. On fera mieux le mois prochain ou pas.  Le mois a débuté avec Refuzniks du jeune photographe Martin Barzilai. Ce livre de photographies présente des portraits de jeunes gens divers, des plus engagés au plus modéré en passant... Lire la Suite →

Cinéma et politique (3) Raoul Peck ressuscite le père

Suite et fin de ma saga cinéma et politique de la rentrée. On arrive à l’œuvre la plus difficile à commenter. 120 battements par minute et Le Redoutable ne m’ont pas plu, mais ce n’était pas une surprise. Au visionnage de ces films, il parait évident que leurs réalisateurs et mon humble personne ne partageons... Lire la Suite →

La Proie

Les Proies s’annonçait comme l’un des rares films intéressants à la sortie du Festival de Cannes. Quelques jours après son lancement, il a fallu se résoudre à relativiser son enthousiasme. Les Proies est un roman de 1966 écrit par Thomas P. Cullinan. Il fut une première fois adapté au cinéma en 1971 par Don Siegel... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :