Bilan Octobre 2017

Le mois d’octobre s’est ouvert sur mes retrouvailles avec Le Dernier Apprenti sorcier, une série que j’apprécie beaucoup. Après six tomes, je commence à me lasser du grand vilain sorcier, mais je me laisse porter. Pris dans mon élan, j’ai décidé d’achever la mission Karel Capek. Les deux perles du mois furent La Course et … Continuer la lecture de Bilan Octobre 2017

Les Seuls de Carola Dibbell

Ma rencontre avec Carola Dibbell est un grand hasard. Certes, les publications du Nouvel Attila ne me sont pas étrangères, même si elles ne m’ont toujours pas convaincue (Marx et la poupée, Maryam Madjidi, 2017). Si je n’avais pas eu un coup de pouce de Georgette in the rocking chair, je ne me serais sans … Continuer la lecture de Les Seuls de Carola Dibbell

Le Multivers de Nina Allan

On n’avait jamais lu Nina Allan par ici. L’actrice britannique œuvrait dans le champ de la nouvelle, forme littéraire dont je me méfie. Ces textes s’emboitaient et se répondaient les uns aux autres, grâce à des éléments communs. Tout cela me semblait alambiqué et j’avais préféré passer mon tour.  Quand les éditions Tristram ont proposé … Continuer la lecture de Le Multivers de Nina Allan

Cinéma et politique (2) : Le manifeste de Michel Hazanavicius

Nous avions croulé sous le déluge émotionnel de 120 battements par minute, démontrant que le cœur n’a pas de cerveau. Le Redoutable nous emmène sur une autre voix : une plaidoirie pour le divertissement. Sur la base du roman d’Anne Wiazemski, compagne de Jean-Luc Godard, Michel Hazanavicius nous dresse un portrait du maitre de la Nouvelle … Continuer la lecture de Cinéma et politique (2) : Le manifeste de Michel Hazanavicius

Une histoire drôle de la fin de l’humanité par Karel Čapek

Avant les vacances d’été, je suis tombée sur R.U.R., une pièce de théâtre de Karel Čapek, dans laquelle l’auteur popularise le terme « robot ». Inventé par son frère, le mot « robot » découle du tchèque « robota » qui signifie corvée. Ça me semblait une lecture judicieuse. La vieille SF conservant parfois plus de fraicheur que des textes plus … Continuer la lecture de Une histoire drôle de la fin de l’humanité par Karel Čapek