La Petite femelle pardonnée

Philippe Jaenada fait partie des auteurs familiers de la rentrée littéraire. Tout auditeur qui se respecte de France Culture connait son nom. Son dernier roman, La Serpe, traite de la vie de George Arnaud, accusé en 1941 du meurtre de son père, sa tante et une domestique. Il est acquitté sous les hourras. Soixante-dix ans... Lire la suite →

Lu (1)

Eclectique : Personne qui, contrairement au monomane, ne se consacre pas qu’à une seule sorte d’objets, n’affectionne pas qu’un type d’objets. Les Sœurs Carmines, Ariel Holtz, Mnémos, 2017 Piqué chez une amie pendant les fêtes, je me suis laissée bercer par les aventures de Merryvère, Tristabelle et Dolorine. Tout n’est pas adroitement contenté. Pourtant, on se... Lire la suite →

Glorieux Prix de la Rage

En quête de gloire et de reconnaissance, La Fille qui n’aimait rien propose de lancer un énième prix littéraire : Le Glorieux Prix de la Rage, afin de recevoir des livres gratuits, d’être invitée au restaurant et courtisée par l’élite culturelle de ce pays. Est éligible au Glorieux Prix de la Rage tout livre publié dans... Lire la suite →

Capitaine Rétro

Cela peut paraitre surprenant que je me lance dans la lecture de Capitaine Futur. Régulièrement, je me dis que je devrais resserrer ma ligne éditoriale à fin de limiter mes déceptions. Pourtant, il y a un certain plaisir à passer du snobisme de Karel Capek à la délicatesse de Kazuo Ishiguro et enfin aux grosses... Lire la suite →

Bilan Novembre 2017

Un mois de vache maigre. Les raisons sont nombreuses, les utopiales, les vacances, des choses et d’autres. On fera mieux le mois prochain ou pas.  Le mois a débuté avec Refuzniks du jeune photographe Martin Barzilai. Ce livre de photographies présente des portraits de jeunes gens divers, des plus engagés au plus modéré en passant... Lire la suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :