Les Rois de la loose joviale

Les livres sur le punk, ou les mouvements de gauche souffrent des mêmes défauts. Écrits soit par des personnes qui regrettent de ne pas y avoir participé et véhiculent un fantasme assez adolescent, soit par des personnes qui y ont participé et ravivent un souvenir fantasmé, là aussi. Il y a bien sûr des chemins... Lire la Suite →

Artisans de tous les pays unissez-vous !

L’Éloge du carburateur traite d’un thème qui m’attire peu : le travail. Mon expérience personnelle ne saurait être représentative du Travail ; de plus, je n’ai aucune connaissance théorique sur le sujet. Enfin, Matthew Crawford a réalisé la performance de me convaincre de son propos jusqu’aux deux tiers de l’ouvrage, avant de me faire déchanter. Pour vous... Lire la Suite →

Martine au bordel

Soyons honnêtes, c’est par mauvais esprit que j’ai entamé cette lecture. Étrangement, les livres en provenance de la booktubosphère me laissent sceptique. J’ai manqué être détrompée ! Je vous épargnerai le résumé en quatrième de couverture qui présente un récit sans queue ni tête. Pourant, les choses sont plutôt claires. Violante est une prostituée amnésique. Elle... Lire la Suite →

Bilan de l’été 2018

Après quelques mois à chômer, la Fille qui n’aimait rien est revenue juger les vilains auteurs, pour le plaisir malsain des lecteurs qui se repaissent du malheur des autres. Les lectures de l’été ont débuté avec un tombereau de niaiseries dégoulinantes : Tous les oiseaux du ciel de Charlie Jane Anders. Dire de ce livre qu’il est... Lire la Suite →

Bons baisers de Basse-fosse

Cela fait quelque temps que La Fille qui n’aimait rien essaye de renouer avec la fantasy. Jusqu’à présent, les retrouvailles n’étaient pas aussi joyeuses qu’espéré. Chien du heaume et sa suite avaient rallumé la flamme, la poussant à redonner sa chance à la fantasy française. Ça tombait bien, puisque les éditions Mnémos venaient de publier... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :