Tchernobyl: meilleur post-apo ou je meurs irradiée

Malgré la difficulté que j’ai eue à finir La fin de l’homme rouge, j’ai poursuivi ma découverte des œuvres de Svetlana Alexievitch. La Supplication se penche sur les victimes de Tchernobyl, ou plutôt les proches des victimes. Alexievitch se lance à la recherche de témoignages. Les témoins racontent les premiers moments de l’après-catastrophe. Les récits... Lire la Suite →

La fin de l’Homme rouge ou la boulimie du témoignage

Commençons par de la littérature. Parce que cela fait plus sérieux. Parce que j’ai cru ne jamais le finir. Parce que j’ai mis un mois à le lire, finalement. Parce que les pauvres, la guerre, le viol et le communisme c’est passionnant. Svetlana Alexievitch est née en 1948 en Ukraine. Ses livres se partagent entre... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :