Jeanne Favret-Saada: L’ethnologue ensorcelée

J’ai beaucoup croisé le travail de Jeanne Favret-Saada sans jamais le rencontrer. D’abord au cours de mes études dans lesquelles son ouvrage Les mots, la mort et les sorts était considéré comme une référence et à travers de nombreux entretiens (« Être fort assez », Marabout, Jef Klak, 2014). Ce n’est que lorsque Georgette Abdaloff a décidé … Continuer la lecture de Jeanne Favret-Saada: L’ethnologue ensorcelée

La Passe-miroir : L’amnésie de Babel

Il y a quelques mois j’ai entrepris la reconquête de ma jeunesse. J’ai relu des classiques et j’ai fait quelques découvertes notamment la saga de la Passe-miroir par l’autrice belge Christelle Dabos. Les deux premiers tomes n’étaient pas exempts de défaut, mais leurs lectures demeuraient agréables. Ophélie, après un temps étrangement long, part à la … Continuer la lecture de La Passe-miroir : L’amnésie de Babel

Détectives : Le Magazine des classes dangereuses

 J’ai toujours considéré le magazine Détective (aujourd’hui le Nouveau Détective) comme une honte suprême, pire que la pornographie, pire que le roman photo et même pire que la presse féminine. Les quelques titres que j’ai pu croiser m’avaient conforté dans cette impression. C’est avec perplexité que je me laissais guider par Georgette dans l’exposition proposée … Continuer la lecture de Détectives : Le Magazine des classes dangereuses

La Passe-miroir

Je garde un souvenir ému de mes lectures de fantasy. Longtemps, j’ai cherché d’autres auteurs, d’autres récits, plus adultes. J’ai erré du côté de L’Apprenti assassin, tellement mauvais que c’en était embarrassant. J’ai essayé La Compagnie noire, ennui mortel. J’ai même été jusqu’à lire du Wallander, moyennement intéressant. Il a fallu se rendre à l’évidence … Continuer la lecture de La Passe-miroir

Ni ici, ni maintenant

La BD que je voulais tellement aimé.  Oui, l’évènement BDesque de l’année est parvenu jusqu’à moi dans des délais presque raisonnables. J’ai mis le temps à m’y plonger, car l’engouement avait déjà eu le temps de redescendre. Ce qui pouvait être une bonne chose. Toutefois, je ne suis pas allé jusqu’au bout. Oui, c’est un … Continuer la lecture de Ni ici, ni maintenant