On achève bien les hommes.

Il a quelques semaines, mois, année -  non, pas année — j’entendais parler de Monsieur Kurt Vonnegut.  Les éditions Gallmeister remettaient l’auteur à l’honneur avec les rééditions de Dieu vous bénisse, Monsieur Rosewater et  le petit déjeuner des champions. Je m’essayais à la lecture de ce dernier et j’abandonnais bien vite, me disant que ce... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :