Mesdemoiselles.

La bande-annonce de ce film laissait présager le pire : une noyade dans rencontre esthétique entre le japon du début du 20e siècle et l’Angleterre victorienne. Park Chan-Wook parvient à transformer cette adaptation, a priori grotesque, du roman de Sarah Waters en quelque chose de beaucoup plus plutôt judicieux. Nous sommes dans les années 30 en Corée.... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :