Insurrection en centre commercial

Embarras.  Nocturama nous emmène dans Paris. Ses métros et ses rues. Le spectateur, comme les personnages, est amené à déambuler. L’incertitude ce que l’on voit et de ce que les personnages vont commettre nous pénétré. Le film se veut immersif. Silencieux. Nous regardons les actes et les gestes. Il y a si peu d’indice sur... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :