Miss Peregrine et les enfants perdus

Profitant de l’actualité cinématographique de la chose, profitant d’une fièvre acheteuse compulsive associée à un désarroi total face à mes lectures précédentes, une plongée dans l’enfance ne pouvait pas me faire de mal. Lu en deux jours, fait suffisamment rare pour être signalé, on peut dire que Miss Peregrine se lit facilement. Il est possible... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :