Du début de la fin

Longtemps, j’ai tourné autour de ce livre, au moins quelques mois. Les vacances semblaient le moment idéal pour s’attaquer à ce pavé. Trop jeunes pour mourir traite des anarchistes juste avant la Seconde Guerre mondiale. Cela semble venir à point nommé juste après les Ecrits libertaires de Joseph Déjacques. Davranche divise son essai en court... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :