De la fin de la civilisation

En 2013, le Passager clandestin se lançait dans une entreprise qui me faisait sourire : la réédition de classique de science-fiction engagé. La collection Dyschronique présente des nouvelles et novella dans un beau format et vendue entre 4 et 7 euros. La matérialiste en moi ne peut s’empêcher de les considérer comme des petits livres de luxe.... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :